Quand de simples vacances se transforment en………

Mes petits filous, j’ai envie de vous embarquer ce soir dans un nouveau récit très érotique, très trash (interdit aux moins de 30 ans ;)), avec une histoire autour d’un couple en vacances très……..hop hop hop je ne vais pas déjà tout vous dire non mais oh ;).

Alors est-ce que vous allez vous mettre dans la peau d’Éric, imaginez que je suis Aurélie, pensez que cette histoire est complètement imaginaire ?

Mais pour l’instant, je vous laisse vous installer confortablement sur votre canapé (ou ailleurs hein), lire ce récit érotique, fermer les yeux et imaginer ce couple et pourquoi, faire péter votre braguette ou votre boxer, au choix ;).

Un couple en vacances des plus classiques…….

Nous sommes au mois de mars et Eric et Aurélie sont concentrés sur le calendrier, il faut qu’ils posent leurs congés d’été.

Eric et Aurélie, c’est un couple vous l’aurez compris, ils ont 40 et 36 ans et sont ensemble depuis 4 ans. Ils bossent et gagnent leur vie confortablement, elle dans une banque et lui dans l’immobilier, ils possèdent une belle maison en périphérie d’une grande ville (Bordeaux ? ;)) et la vie est douce pour eux.

Seule ombre au tableau, ils ne peuvent pas avoir d’enfant et l’adoption ce n’est pas leur truc,  ça les a peiné, beaucoup peiné pendant longtemps mais ils se sont fait une raison et ont décidé de profiter de la vie. Du coup les vacances d’été c’est du sérieux !

Lui en a marre des vacances en France, des vacances à la montagne et des randos, il en a marre des vacances au camping sur la côte landaise, il en a marre des vacances avec la belle famille, il veut de l’exotisme et comme ils en ont les moyens, cette année c’est décidé, ils partent à l’étranger en mode tout compris, zéro prise de tête, 15 jours avec cocktails et palmiers c’est non négociable !

Leur destination : Cancun, Mexique, temptation resort ! Le cadre est merveilleux, il y a le choix entre plusieurs hôtels, les photos sur internet sont incroyables, c’est coloré, les piscines sont dingues, ce sera l’hôtel fiesta (tout un programme).

Vacances libertines

Les congés sont posés et validés, Eric réserve et fait la surprise à son amoureuse avec comme argument supplémentaire que l’hôtel est réservé aux adultes et que ça leur évitera d’être les témoins de la vie de famille qu’eux n’ont pas et surtout de devoir supporter les cris des gosses des autres !

Aurélie accepte sans réfléchir, elle fait confiance à son homme et en plus ça lui fait plaisir qu’il ait tout géré et pour fêter ça elle décide d’être toute douce et très disposée à le remercier…

Ils ne sont pas du genre chauds tous les deux, pas des fous de cul, ils ne sont pas du genre à baiser qu’après le film du vendredi soir non plus mais la folie des premiers temps c’est quand même fait la malle (d’ailleurs je vous ferai un petit article sur la fameuse routine très bientôt ;)).

Mais là tout de suite elle est d’humeur et sans prévenir elle met sa langue dans la bouche d’Eric en caressant sa queue, elle colle son 90 C contre lui qui s’empresse de libérer ses deux jolis seins pour s’occuper d’eux…

Elle attache ses cheveux, se met à genoux, baisse son pantalon et son boxer et elle commence à le branler en léchant ses boules, il adore ça… elle se relève après quelques instants, se tourne vers la table du salon, relève sa jupe et décale son string pour qu’Eric s’occupe de sa petite chatte épilée et bien mouillée, sans hésiter, comme vous le feriez,  il met sa bite bien dure en elle et la prend bien fort et bien profond jusqu’à ce qu’elle jouisse.

Les semaines passent, les vacances à Cancun approchent, tout est prêt, y’a plus qu’à !

Un hôtel réservé aux adultes…

Nous y sommes, 8 juillet, l’avion décolle dans une heure direction le Mexique !

Arrivés sur place, le décalage horaire est dur à encaisser mais c’est encore plus beau que sur les photos, tout y est, soleil, ciel bleu, palmiers, une vraie carte postale et l’hôtel fiesta est incroyable.

Une grande piscine avec bar à même l’eau, des éclairages pour le soir, des modules pour se poser et profiter de boire un verre.

L’hôtel lui est sobre le jour, presque désert, les clients sortent au lieu de profiter de ce petit paradis sur Terre, mais ils sont où ? Après s’être remis du jet lag, Éric et Aurélie se renseignent un peu sur les activités à faire dans le secteur et on leur indique une plage, playa tortugas.

Il s’y rendent, tout y est : jet ski, voile, bars et tout ce qu’on peut imaginer sur une plage de sable fin…

Tout et même un peu plus…

Les femmes sont toutes topless (je suis sûr que ça vous plairait ça) et les strings sont très très fins, les gens sont très sociables et étrangement tactiles, les regards appuyés et la timidité n’est pas de mise.

Notre jeune couple est d’abord surpris puis intrigué par cette ambiance assez nouvelle pour eux mais ils ne font pas plus attention que ça.

En train de boire un verre au bar de la plage, Aurélie a besoin d’aller aux toilettes, elle ne le sait pas mais elle va être surprise.

A peine entrée elle découvre que les toilettes sont mixtes, mixtes au point qu’elle voit un homme et une femme sortir du même WC, elle n’a pas le temps de s’en remettre qu’un couple très amical s’approche d’elle pour faire sa « connaissance ».

Très vite ils sont très proches d’elle, la femme pose sa main sur la queue de son mec pendant qu’elle lui parle. Ils lui parlent mais ils sont hollandais et la pauvre Aurélie ne comprend rien, pas les détails en tout cas.

Un peu paniquée, elle sort rejoindre Éric pour lui raconter. Lui il se marre et lui explique qu’elle est tombée sur des originaux qui ont un peu bu rien de plus.

La journée se termine et ils rentrent à l’hôtel.

Vous vous souvenez cet hôtel si calme le jour, à la nuit tombée il semble plus vivant, des LED multicolores partout, une ambiance festive et chaleureuse et du monde, beaucoup de monde, comme si le soir il se transformait… et c’est rien de le dire, la clientèle est plutôt dans leur tranche d’âge, venue faire la fête, alcool, musique, tenues légères voire très légères, la piscine est prise d’assaut et là encore les gens ont une attitude peu commune.

Les couples sont sans complexes, des gens se rapprochent les uns des autres, les mains se baladent, les regards sont coquins et intenses.

Aurélie sent que quelque chose n’est pas courant ici et Eric se souvient de l’anecdote des toilettes, ils se regardent et comprennent en même temps ce que voulait dire « réservé aux adultes », c’est un hôtel libertin !

Ils sont sous le choc, le site de l’hôtel était en anglais et Éric l’anglais ce n’est pas son truc, résultat les vacances tout compris c’était vraiment tout compris !

Aurélie n’y croit pas, elle est mal à l’aise et regrette d’être là, lui il n’en mène pas large non plus mais le séjour est payé et après tout les gens font ce qu’ils veulent, ils ne sont pas obligés de participer.

Une fois l’émotion passée et les effets de tous les cocktails avalés aujourd’hui , tous les deux se prennent quand même à observer ce qu’il se passe et le moins que l’on puisse dire c’est que le spectacle de tous ces corps qui se cherchent, de ces jeux de séduction faciles, de ces langues qui se mélangent commencent à les titiller un peu.

Elle a chaud, de plus en plus chaud, la musique, l’alcool et cette atmosphère sexuelle la renversent, elle se tourne vers Eric et lui mange la bouche, elle veut baiser, peu importe l’endroit, le monde autour, elle veut du cul, plus rien ne compte.

Lui se laisse porter aussi et embrasse sa femme toute langue dehors, les autres vacanciers les matent ou les imitent, certains avaient déjà commencé, les autres démarrent.

Pendant qu’ils se croient seuls au milieu de cette foule, une femme s’approche d’eux et s’invite tout en délicatesse à leur dépucelage exhib. Éric se croit en plein rêve et Aurélie apprécie cette belle brune à moitié nue qui caresse son dos et qui lui propose de rejoindre son mec un peu plus loin.

Ils se regardent et comme emportés par l’ambiance du lieu, sans dire un mot, la suivent vers une petite alcôve prévue pour ce genre d’échange. Ils se dirigent donc tous les deux, vers une nouvelle expérience aussi inatendue que surprenant pour eux : celle du libertinage

Ils s’y retrouvent là tous les quatre à peine un peu à l’abri des regards, ils sont débutants, un peu impressionnés mais tellement excités. Très vite la belle brune décide de caresser Aurélie, qui se laisse faire… Elles s’embrassent et se caressent l’une l’autre pendant que leurs hommes se sont posés pour les mater en buvant un verre de plus. Je suis sûre que vous aimeriez être à leur place non ? . Aurélie se laisse faire, comme si ce n’était pas la première fois et se surprend à aimer être embrassée et caressée par une autre femme.

Elles gémissent, se doigtent, se lèchent, leurs doigts sont plein de la mouille de l’autre. Après quelques minutes à s’exciter mutuellement, et sans se concerter, elles se dirigent vers leurs hommes respectifs pour les sucer.

Puis doucement elles échangent leurs places découvrant chacune une nouvelle queue, les hommes découvrant eux une nouvelle bouche, des caresses différentes, parfois nouvelles. C’est d’ailleurs souvent ce que les hommes aiment dans un plan à 3, si vous voyez ce que je veux dire ;).

Aurélie devient d’un coup une véritable chienne et en regardant Éric lui dit : « baise la ! »

Tous sont sous le charme de cet ordre et la belle brune arrête de sucer Eric et vient s’empaler sur sa queue, elle gémit, elle aime ça. Son mec excité par ce qu’il voit met Aurélie à quatre pattes et la prend en levrette. Éric mate et est hypnotisé par ce qu’il voit et par le 90 C de sa femme qui se balance au rythme des coups de rein de cet inconnu qui est en train de la prendre.

La température monte encore et encore, chacun baise sa femme ou celle de l’autre, la belle brune plus expérimentée et vraiment salope veut une double pénétration, les hommes s’exécutent, son mari s’occupe de son p’tit cul (personne d’autre n’y touche) et Éric de sa chatte. Aurélie mate, elle se caresse ses seins, son clitoris, se doigte et sent qu’elle va jouir devant ce spectacle.

La brune jouie, Aurélie aussi, mais pas les hommes, le sien va continuer à la sodomiser et Aurélie réclame à Éric qu’il lui fasse pour la première fois la même chose, il est comme un dingue et elle elle adore ça !

La scène est torride, Eric ne tient plus, sa femme devenue sa petite pute veut qu’il la souille de son sperme (je vous avais dit que ce récit était interdit au moins de 30 ans lol), elle veut qu’il lui recouvre le visage. Il se masturbe donc au-dessus de sa femme, complètement transformée par cette expérience libertine. Il jouit enfin sur son visage, elle en a partout et ça lui plaît.

Tous les quatre terminent, prennent un verre et chaque couple repart de son côté dans un sourire complice.

Aurélie et Eric ont adoré ce moment, ils en parleront le lendemain avec le sourire ils n’ont plus envie d’écourter leurs vacances, bien au contraire. Sont-ils devenus libertins ?

D’ailleurs, ils retournent à playa tortugas l’après-midi pour pourquoi pas croiser le couple de hollandais de la veille…

Alors mes petits filous, ce récit très hot, vous a plu ? Est-ce que c’est moi Aurélie ? Pour le savoir, il y a un indice qui est sans appel et si vous me connaissez vraiment, en le lisant, vous saurez… L’avez-vous trouvé ? N’hésitez pas à me le dire en commentaires ou sur mes réseaux sociaux.

Lily

(Texte écrit par Rémy et un peu moi ;))


Dis moi ce que tu as pensé de tout ça....
J'attends ton commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Et si tu poursuivais ta lecture avec quelques anecdotes croustillantes ;-) ?

Je ferme les yeux et….
Lui, moi et un plug…..
Une soirée coquine, moi je dis oui !
Un plan à 3 H/F/F vu de l’autre côté…
La canicule s’invite sur mon blog…….
Faire l’amour, c’est aussi ça Lily…
J’ai envie de vous en dire plus sur moi
SPA à Bordeaux, lieu de mon récit érotique ce soir…
Baiser sur un jet ski ? Why not ;)
Quand je m’ennuie, seule chez moi….
Un esprit de famille un peu particulier
Coquine H24 ? Oui et j’assume…