Une soirée coquine, moi je dis oui !

Je vous ai prévenu ce matin sur mes réseaux sociaux, je suis en feu aujourd’hui. Enfin plus que d’habitude. Alors mes petits filous, pour ce récit érotique,  je vais vous raconter une soirée coquine au hasard de l’un de mes déplacements.

Vous avez chaud à cause de la météo ? Croyez-moi, je ne vais pas faire baisser les températures sur mon blog ;).

Alors comme tous les jeudis, on s’installe confortablement, on lit mon récit érotique sur ma soirée coquine en déplacement, on ferme les yeux et on fait péter les boxers…. .

Soirée coquine : allié plaisir et taf

Vous savez tout ou presque sur moi et notamment que je suis commerciale. Je me déplace donc souvent d’une ville à l’autre, d’un département à l’autre. Et c’est pendant ces déplacements que je vous ai raconté la majorité de mes plans cul avec des partenaires trouvés sur JM Date.

Mais au hasard d’un hôtel, je ne suis pas à l’abri d’une belle surprise et qu’un déplacement pro se transforme en une soirée coquine, très coquine. Vous savez l’imprévu que j’aime tant….le regard qui me fait partir en vrille…..le sourire à tomber, tout ça, tout ça quoi ;).

Et ce soir, je vais donc vous laisser imaginer cette soirée coquine, totalement imprévue mais tellement torride. Prêts ? Gooooo

Boire un verre avec mes collègues, un classique

Lorsque je suis en déplacement avec mes filles comme je les appelle, tous les soirs, nous aimons boire un verre tranquilles au bar de l’hôtel le plus souvent. On parle boulot bien sûr mais également cul car sur ce sujet, y’a du lourd et croyez-moi, elles n’ont pas vraiment de tabous, tout comme moi.

Ce soir-là, nous étions 4 dont la blonde, vous savez celle de la newsletter…Quand nous sommes ensemble, on nous remarque souvent. 4 nanas âgées de 26 à 34 ans, bien gaulées lol et souvent en tailleur jupe, les mecs viennent souvent nous draguer et souvent nous emmerder haha.

Mais ce soir-là, je ne vais pas me faire draguer, ce qui ne m’empêchera pas d’avoir une soirée coquine, une soirée sexe, appelez là comme vous le voulez ;).

Nous étions donc au bar de l’hôtel à refaire le monde, à rire etc. Pas loin de nous, un groupe. Peu d’hommes pour pas mal de femmes. Ils sont une dizaine. De temps en temps machinalement je jette un œil vers eux car ils rient forts mais sans plus.

On les entend parler et on sait donc qu’ils sont là pour le boulot et plus précisément pour une convention. Je remarque surtout les femmes car c’est le type de femmes que……….je déteste haha

Vous savez celles qui ont 40 piges ou plus et qui découvrent leur vie sexuelle à cet âge-là alors qu’avant c’était une fois par semaine avec papa et t-shirt oversize. Ce genre de femmes qui avec la crise de la quarantaine chauffent tout ce qui passe, homme marié ou pas et qu’elles soient mariées ou pas. Avec mes collègues on les appelle les « Bénédicte ».

Bref, bref, bref vu qu’on entend qu’elles, je ne fais pas vraiment gaffe. Mais à un moment donné, elles vont toutes aux toilettes en mode troupeau. Toujours machinalement, je regarde vers leur direction et là, je le vois.

Un homme d’une quarantaine d’années, barbu (vous savez que j’aime bien les barbus depuis peu n’est-ce pas ? ;)) aux allures de Bad boy. Il ne me regarde pas. Je me dis qu’il est séduisant mais je continue à discuter avec ma collègue sans le regarder plus que ça.

Mais je ne sais pas, finalement, je me surprends à le regarder de plus en plus. Il me regarde une fois ou deux mais rien de plus. Puis le troupeau revient des toilettes et se mettent devant lui (elles me font vraiment chier elles lol).

Je ne le vois plus qu’à peine. Elles le cachent. Mais je le regarde de plus en plus, même si je ne le vois qu’un peu. Je vois ces femmes lui tourner autour en mode morte de faim. Tsssssss. On sait tous que dans les conventions, tout le monde couche avec tout le monde, marié ou pas, et que ce qui se passe dans une convention reste dans cette convention.

Bref je me dis tant pis. Nous buvons quelques verres avec les filles, nous nous faisons dragouillées. Les femmes de la convention s’en vont, sûrement dans leur chambre. Cet homme reste avec deux autres hommes.

Je le regarde, encore et encore et là il capte. Enfin !!!!!! Il me regarde, me sourit, je lui souris…Quel regard, quel sourire. Il ne m’en faut pas plus. Je me dis, lui, dans mon lit ce soir, qu’il soit célibataire ou pas. Dans tous les cas, si ce n’est pas moi, c’est l’une de ses collègues j’en suis sûre.

Mes collègues décident d’aller se coucher. Je leur dis je reste un peu. Elles comprennent direct que j’ai des vues sur cet homme. Elles me connaissent par cœur et savent que si j’ai envie d’un homme….

Cet homme laisse ses collègues et s’approche de moi (oui, oui, oui ;)). Il me dit bonsoir, me demande s’il peut m’offrir un verre, je dis oui ;). Il se présente, je me présente et une conversation s’engage.

Bien sûr, on explique pourquoi on est dans cet hôtel, ce qu’on fait comme job etc. Il est commercial mais quel hasard haha. On finit par discuter comme si l’on se connaissait depuis longtemps. Il est drôle en plus d’être charmant, et l’humour, j’aime ça.

Il me dit qu’il est célibataire, qu’il est entre deux, entre chercher des plans cul ou se poser. Moi je lui dis que la vie de couple je n’en veux pas et donc que les rencontres sans lendemain me vont bien. Je lui tends une perche en fait et il la comprend……..

Une soirée coquine dans sa chambre d’hôtel

Ma réponse lui plait et ses regards vers mon décolleté me fait dire qu’il n’y a pas que ça qui lui plait chez moi ;). En discutant, on devient plus proche physiquement. On est qu’à quelques centimètres l’un de l’autre. Je suis assise sur un tabouret de bar, il est devant moi.

Et alors qu’il y a un blanc, il s’approche plus près et m’embrasse. D’abord délicatement puis sa langue dans ma bouche. Comme ça, devant tout le monde haha. Je lui rends bien sûr son baiser.

On sent qu’on a envie l’un de l’autre alors je lui dis « ma chambre ou ta chambre ? ». Il me répond ma chambre si tu veux. On quitte le bar, direction l’ascenseur. Sa chambre est au troisième étage.

A peine les portes fermées, il me colle contre la paroi, m’embrasse plus fougueusement en caressant mes seins à travers mon chemisier. Les portes s’ouvrent, il prend ma main et me dirige vers sa chambre. On sait très bien tous les deux que l’un comme l’autre, nous sommes super excités.

Soirée coquine

On entre dans sa chambre, je ferme la porte. Il me plaque contre la porte et m’embrasse comme un chien, si, si. Je n’ai pas envie de perdre de temps, j’ai super envie de lui. Je lui enlève son polo. Il déboutonne ma chemise, baisse mon soutien-gorge et me bouffe mes seins direct.

Il glisse sa main sous ma jupe, dans mon shorty, me caresse la chatte tout en m’embrassant. Je déboutonne son pantalon. Il descend lui-même son boxer, prend un préservatif dans son portefeuille pendant que je me déshabille complètement.

Il me dit que je suis hyper sexy en me voyant nue. Son préservatif mis, il se colle à moi, toujours contre la porte. Je soulève une jambe, la passe autour de ses hanches. Il prend sa bite et l’enfonce dans ma chatte, sans ménagement. Il veut me baiser fort et vite c’est sûr et cela tombe bien, moi aussi.

Mes bras autour de son cou, ma langue dans sa bouche, je gémis à chaque va-et-vient dans ma chatte. Puis il sort sa bite et me demande de m’allonger sur le lit. Ce que je fais ;).

Je suis maintenant allongée sur le dos, les cuisses écartées et très vite il se glisse sur moi et en moi. Il m’embrasse, joue avec sa langue sur mes tétons tout en me prenant encore et encore. Je gémis de plus en plus fort. J’essaie de me retenir de jouir mais le plaisir qu’il me donne complique le truc.

Il accélère le mouvement, gémit aussi, et d’un coup, je ne tiens plus…..Je gémis très fort, je pousse un cri et je jouis enfin…….Il jouit en suivant, presqu’en même temps que moi. Il reste ainsi quelques secondes/minutes sur moi, pour que l’on savoure ce moment, cet orgasme violent pour les deux.

Il va ensuite à la salle de bain jeter son préservatif. Je m’étire (je fais toujours ça après un orgasme lol) et je me cale sur le lit. Il revient. S’allonge à côté de moi, sur le dos, et me parle tout en regardant le plafond.

On parle un peu de tout et de rien pendant une heure environ. Puis…….

Une soirée coquine qui s’éternise……

Coquine un jour, coquine toujours, vous vous souvenez ? Alors que nous sommes allongés l’un en face de l’autre, je lui dis qu’il est tard, que je devrai aller dans ma chambre…….mais que je n’en ai pas envie. Et là, Lily, en mode action réaction.

J’approche mon visage du sien, je lui roule une pelle d’un autre monde, l’embrasse dans le cou et je passe ma main entre nos deux corps. Je prends sa bite et tout en l’embrassant, je le branle. Il aime ça car il pousse un petit gémissement.

Il caresse mes seins, mon dos, mes fesses. Vous vous souvenez, je vous ai dit que j’étais coquine. Je me mets donc à 4 pattes à côté de lui, et ma bouche approche de sa bite que je continue de branler. Il gémit car il sait ce qui l’attend.

Je le suce, d’abord doucement, sensuellement puis plus rapidement. Mais je ne veux pas le faire jouir comme ça. Je décide donc de me mettre à 4 pattes devant lui. Il adore la vue qu’il a sur mon p’tit cul apparemment car il pousse un grognement tout en enfilant un préservatif.

Il se met à genoux derrière moi, caresse mes fesses et me prend. Il enfonce sa bite dans ma chatte et commence ses mouvements de va-et-vient. Il me prend sans ménagement. Il veut jouir et me faire jouir. C’est tout et ça me va.

Je me redresse, je colle mon dos à son torse, on s’embrasse, et je me remets en position. Ses mouvements de va-et-vient sont de plus en plus forts, ses hanches claquent sur mes fesses, je me caresse le clito en même temps, je n’en peux déjà plus.

Je lui dis que je vais jouir. Il me dit vas-y…Il n’a pas fini de le dire que mon corps se raidit, que mes gémissements sont plus forts et que je jouis, encore. Il lui faudra encore plusieurs minutes avant de jouir lui aussi…

Une fois ce moment de plénitude passé, j’ai rejoint ma chambre, sans lui laisser mon numéro de téléphone car comme vous le savez, vous qui me suivez depuis des années ou avec qui j’ai parlé sur les sites de rencontre, je ne le donne jamais.

Mais le lendemain soir…..

Après ma journée de travail le lendemain,  avec mes collègues, nous mangeons au restaurant de l’hôtel. Lui et son groupe également. On se regarde, on se cherche du regard, on s’épie, je surveille les « Bénédicte » car oui, j’en encore envie de cul avec lui….

Et lui aussi. On se comprend juste en se regardant. Je me dirige vers les toilettes en fixant son regard. Il capte ce que je veux. Il attend un peu et me suit. On se cale dans l’une des toilettes de l’hôtel.

A peine la porte fermée, il me plaque contre la paroi, me dit qu’il a pensé à la nuit dernière toute la journée et qu’il avait l’espoir de me voir ce soir. Je lui dis « pareil ». Il m’embrasse comme un chien, me demande de me retourner. Pendant qu’il met un préservatif, je me retourne donc, j’enlève mon string, j’écarte mes cuisses et je lui offre ma chatte.

Il me prend. Un coup vite fait, cela tombe bien, j’aime ça. En seulement quelques minutes, il jouit. Pas moi. Il le sait. Si pour certains mecs le fait que la femme ne jouit, ce n’est pas grave, pas lui. Alors il m’embrasse, glisse sa main entre mes cuisses, caresse mon clito en feu, me doigte, lèche mes tétons. Je gémis, c’est bon et j’aime ça.

Il ne s’arrêtera que quelques minutes après quand je jouis et qu’il le sent sur son doigt en plus de l’entendre. On se rhabille et l’on sort comme si de rien n’était…..

Alors mes petits filous, je suis en feu ce soir ou pas ? N’hésitez pas à me le dire en commentaires ou sur mes réseaux sociaux ;).

Lily


Dis moi ce que tu as pensé de tout ça....
J'attends ton commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Poursuivez votre lecture avec quelques anecdotes coquines croustillantes...

Plaisir solo avec un plug et un oeuf vibrant…
L’acteur de ce récit, c’est toi….
Le sexe au boulot ? Des fois oui…
Sensuelle jusqu’au bout des doigts…
Vous n’allez pas le croire, j’ai rêvé de….
Un coup d’un soir…
Deux hommes et une collègue..
Prendre son pied en solo en matant une sexcam….
Les enfants et les rencontres en Ligne : assurer le contrôle parental et la sécurité de vos gamins !
L’impact du cyberharcèlement dans les rencontres en ligne et comment vous protéger
Comment fixer et gérer les limites numériques dans les relations en ligne ?
Premiers rendez-vous sécurisés : comment protéger vos arrières avant de rencontrer quelqu’un d’un site de rencontres