Une gynécologue pas comme les autres…

Coucou mes petits filous, c’est le jour de mon récit érotique. Aujourd’hui, ce n’est pas une histoire qui m’est arrivée pour une fois mais un récit qui sort de ma tête mais surtout de celle de Rémy. J’aime de temps en temps vous proposer autre chose que mes expériences personnelles et là, je vais vous parler d’une gynécologue.

Mais le point commun entre tous ces récits c’est qu’ils sont chauds, très chauds ;). Alors comme toujours, installez-vous confortablement, lisez ce récit, fermez les yeux et imaginez cette scène torride…

Et si je vous présentais Marion ?

Aujourd’hui, Marion ne se sent pas bien, plus exactement, elle en a marre. Elle est seule depuis plusieurs mois, depuis sa dernière expérience sexuelle, qui comme toutes les autres s’est mal passée.

Peu importe comment elle s’y prend, qu’elle drague ou qu’elle se laisse draguer, qu’elle cherche ou pas, qu’elle le fréquente un peu ou qu’elle se donne à lui dès le premier soir, qu’elle soit en mode faire l’amour ou qu’elle soit en mode baise moi comme une chienne, le résultat est toujours le même, ses rapports sexuels sont toujours toujours désagréables…

Pourtant elle a tout pour elle, 38 ans, 1m65, gaulée comme on l’imaginerait en rêve, une poitrine ferme et généreuse, un joli cul qui s’habille en 36, de jolies jambes fuselées, du style, toujours coiffée et légèrement maquillée, c’est une vraie femme qui porte des talons, des jupes, des décolletés, de la lingerie, bref tout l’attirail qui nous fait tourner la tête.

Elle, arme de séduction massive qu’elle est, le cul ça ne se passe pas bien, c’est toujours inconfortable, voire douloureux, une sensation de gène, parfois de dégoût, rien ne va.

Au début tout allait bien, elle prenait son pied, en plus elle a toujours été du genre ouverte d’esprit, ok pour les sex toys, ok pour les endroits insolites, ok pour des pratiques que certaines n’aiment pas si vous voyez à quoi je pense, elle fantasme même un plan à 3 avec une autre femme ou carrément une expérience lesbienne…

C’est dire si Marion est branchée cul !

Mais peu importe où, quand, qui ou comment ça ne le fait pas, alors par dépit, sa vie sexuelle se résume aux caresses qu’elle se donne, sous sa douche quand elle sent l’eau tiède sur son corps, son gel douche qui aide ses doigts à glisser sur sa peau, ce petit frisson quand elle passe sur ses tétons ou son clito… Dans ces moments là, l’excitation monte, sa main se dirige entre ses cuisses, passe sur ses lèvres, elle les écarte délicatement et les caresse, elle sent sa mouille, ça la libère enfin, elle se détend et enfonce enfin un doigt en elle, puis deux…

Elle sent la torpeur monter, son clito la réclame, elle le satisfait, le fait rouler sous ses doigts, le pince, elle joue avec avant d’accélérer ses gestes pour finalement arriver à l’orgasme qu’elle espérait tant…

Alors tout ça c’est très bien mais ça ne remplace pas les mains d’un homme, ni son corps, il manque clairement quelque chose.

Elle a multiplié les expériences, les genres d’hommes, les situations, elle a tout essayé pensant trouver la solution toute seule mais rien n’y fait. Cette fois c’est décidé elle va se faire aider, elle va consulter, y’a plus que ça à faire de toute façon, ça ne l’enchante pas mais c’est ça ou se condamner à ne plus s’envoyer en l’air !

Donc, Marion prend le taureau par les cornes et décide d’en parler à son gynéco. Elle prend rendez-vous et trois jours après, elle est enfin dans la salle d’attente, impatiente qu’on lui explique ce qui ne va pas et surtout qu’on lui donne la solution.

D’autant que son gynéco a de l’expérience, elle le connaît bien et a confiance en lui,  c’est sûr il va l’aider.

La secrétaire médicale l’appelle, c’est son tour, elle entre dans le cabinet et là c’est une remplaçante. Le docteur BRAUD s’est casser une cheville en faisant de la randonnée et il ne peut pas assurer ses consultations. C’est donc le docteur BLAIN qui va s’occuper d’elle.

Changement de style, Marion passe de son praticien attitré, expérimenté en qui elle a toute confiance à un docteur inconnu ou plutôt inconnue, car oui c’est une femme, le docteur Claire BLAIN.

La situation est à la fois inconfortable de par le fait mais aussi parce que savoir qu’une femme va explorer ses parties intimes, Marion n’était pas prête. Mais d’un autre côté dans un cas comme celui là, tomber sur une femme c’est peut-être pas plus mal, elle comprendra sûrement mieux, et puis on n’a pas toujours le choix dans la vie.

Une fois les présentations d’usage faites, il est temps d’expliquer le problème.

Marion le fait sans détour, en même temps cette femme face à elle d’une cinquantaine d’année est très rassurante, une voix douce et posée, souriante, bienveillante, un visage amical.

On sent qu’elle a du vécu, ce genre de médecin un peu psy sur les bords qui pose beaucoup de questions et qui cherche à comprendre les choses dans leur globalité. La confiance est là, la parole libérée, ça se passe bien…

L’examen avec sa gynécologue peut commencer

Marion commence à se déshabiller timidement, Claire la voit ou plutôt la regarde attentivement et entre nous il semblerait qu’elle apprécie ce qu’elle regarde…

Toutes deux s’installent, Marion sur le fauteuil avec les jambes sur les étriers et Claire naturellement en face d’elle et face à son entrejambe…comme une gynécologue…mais…

gynécologue

Claire observe ce vagin parfaitement épilé, tout semble normal à vue d’oeil, elle commence à examiner, Marion sent ses mains qui la touchent, elle avait peur d’être mal à l’aise mais non au contraire elle se sent détendue, détendue comme jamais même…

Claire lui parle : « tout va bien ? »

– Oui tout va très bien

– Vous n’êtes pas la première à rencontrer ce genre de problème, ça se règle très vite..

Marion est encore plus soulagée, ça va enfin rentrer dans l’ordre…

C’est à ce moment précis que Claire, touche maladroitement le clitoris de Marion…

Et sa première réaction : « huuummm »

Elle gémit… mais de plaisir, déconcertée une seconde, Claire comprend ce qu’il se passe et ça lui plaît aussi, elle commence alors à la caresser oubliant qu’elle est avant tou gynécologue, elle enlève ses gants pour mieux sentir la chaleur de ce corps qui bout, sentir la mouille de Marion sur ses doigts, elle la goûte, joue avec son clito et très vite sa langue la démange.

Elle embrasse ses lèves, les lèche, tète le clito de Marion qui se raidit et gémit de plus en plus, elle laisse échapper un « c’est trop bon , encore !».

Claire adore ce qui est en train de se passer, elle sent que son shorty est trempe, elle se tortille sur son fauteuil, les deux n’en peuvent plus et elles ne peuvent pas s’arrêter, mais sans se le dire, elles comprennent que chacune en veut plus.

Elles se retrouvent alors sur la moquette du cabinet, Claire dessus, leurs langues se mélangent, leurs jambes s’entrecroisent, leurs poitrines comprimées l’une contre l’autre, leurs doigts l’une dans l’autre…

La jeune patiente vit l’un de ses fantasmes, elle veut découvrir le corps d’une autre femme elle aussi, le goûter, la faire jouir…

Une fois entièrement nues, elles se lancent naturellement dans un 69 plein d’envie et de tendresse, tout est improbable mais pour la première fois depuis longtemps Marion prend du plaisir avec quelqu’un, elles gémissent à l’unisson, elles transpirent, tremblent et en veulent encore plus.

C’est alors que l’une face à l’autre, elles frottent leurs chattes et là le plaisir est intense et inconnue pour Marion qui réalise qu’elle baiser avec une femme.

Claire qui est bien plus coquine que ce que l’on pouvait supposer, sort un gode qu’elle a dans le tiroir de son bureau, en le voyant Marion craint d’avoir mal et que le moment soit gâché, mais Claire a l’habitude et lui dit « fais moi confiance », Marion se laisse faire et se surprend à prendre son pied à mesure que cet objet la pénètre, elle adore ça, elle adore aussi cette langue sur son clito en même temps, elle va jouir comme elle n’a pas joui depuis longtemps, elle le sait…

Claire est douée et elle aime ce qu’elle fait, sentant Marion prête à basculer, elle accentue ses va-et-vient et passe sa langue entre les fesses de Marion qui à ce moment là perd le contrôle et joui comme jamais…

Le temps s’arrête un instant, Claire prend Marion dans ses bras et l’embrasse tendrement « tu vois c’était rien de grave finalement… »

Cette consultation s’arrête enfin, les autres prendront du retard…Claire dans sa carrière de gynécologue a couché déjà deux fois avec des patientes. Mais Marion est une patiente dont elle se souviendra longtemps pour sa beauté, son inexpérience, son “problème” qu’elle a résolu, son sourire, sa douceur et par le plaisir qu’elle lui a donné.

Alors mes petits filous, que pensez-vous de ce récit érotique un peu spécial entre une gynéco et sa patiente ? N’hésitez pas à me le dire en commentaires ou sur les réseaux sociaux ;).

Merci à Rémy 😉

Lily


Dis moi ce que tu as pensé de tout ça....
J'attends ton commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Et si tu poursuivais ta lecture avec quelques anecdotes croustillantes ;-) ?

Deux hommes et une collègue..
Prendre son pied en solo en matant une sexcam….
Les enfants et les rencontres en Ligne : assurer le contrôle parental et la sécurité de vos gamins !
L’impact du cyberharcèlement dans les rencontres en ligne et comment vous protéger
Comment fixer et gérer les limites numériques dans les relations en ligne ?
Premiers rendez-vous sécurisés : comment protéger vos arrières avant de rencontrer quelqu’un d’un site de rencontres
Quel VPN utiliser pour protéger vos conversations sur des sites de rencontre ?
Créer un profils de rencontres en ligne sécurisé : le guide étape par étape
Comment reconnaître et signaler les arnaques des rencontres en ligne ?
Confidentialité des données dans les rencontres en ligne : comment protéger vos informations personnelles ?
Naviguer en sécurité sur les sites de rencontres en ligne : 10 conseils pratiques qui peuvent vous sauver la vie
Catfishing : comprendre et éviter la tromperie en ligne