Un esprit de famille un peu particulier

Mes petits filous, ce soir, j’ai envie de vous amener dans une histoire de famille un peu particulière. Et je sais que je vais très vite vous embarquer dans cette famille car après tout, si vous êtes si nombreux à attendre mes récits érotiques tous les jeudis soir c’est que vous êtes un peu coquins, non ? ;).

Alors comme chaque semaine, on s’installe confortablement, on lit mon récit, on ferme les yeux et on imagine……………

Une famille comme beaucoup d’autres…

Dans mon récit érotique de ce soir, il y a un père, sa fille et sa belle-mère qui est forcément la compagne du père ;).

Lui est un homme de 55 ans. Il ne manque pas d’argent, on peut même dire qu’il est riche. Son boulot ? Directeur financier Europe pour une grande compagnie d’assurance. Il est avec sa compagne depuis 2 ou 3 ans. Pas vraiment la grande histoire d’amour du siècle mais au moins il n’est pas seul et fait bonne figure lors des soirées.

Sa compagne, qui se nomme Mathilda, est avec lui parce qu’il a du pognon, on ne va pas se mentir. Question cul, c’est le minimum mais question compte bancaire, c’est le maximum. C’est ce qu’elle recherchait et elle l’a trouvé avec lui. Physiquement, c’est une bombe. Type asiatique, brune, des cheveux longs. En résumé, les formes des européennes et les yeux en amande des asiatiques La michetonneuse par excellence. Elle a 34 ans et cette vie lui convient très bien.

Lucie, elle a 24 ans. Vraiment pas mal comme nana. Un peu fille de riche si vous voyez ce que je veux dire.. Elle ne vit pas avec son père et sa belle-mère mais seule pour ses études.

C’est l’anniversaire de son père. S’ils sont tous les trois parisiens, le père est en Italie pour un déplacement professionnel. Mathilda et Lucie ont décidé de le rejoindre pour passer quelques jours avec lui pour fêter ses 55 ans.

Elles ont clairement les moyens de partir en avion mais elles vont faire le trajet en voiture car elles ne se voient pas souvent et c’est le moyen de faire connaissance en prenant leur temps.

Un road trip sympa entre une belle-mère et sa belle-fille

Elles enchaînent les kilomètres dans un confort absolu, une Porsche Cayenne, tant qu’à faire et une ambiance sympa. Mathilda ne travaille pas mais elle parle de ses journées shopping, des soirées avec ses amies etc. Lucie parle de ses études, de tout et de rien.

Le trajet étant très long, elles avaient décidé de le faire sans se presser. Elles sont parties tard et vont donc s’arrêter au bout de 300 kilomètres dans un hôtel que Mathilda avait réservé. L’hôtel dispose d’un spa et elles vont se faire une petite séance balnéo entre filles.

Alors qu’elles profitent du jacuzzi, elles se regardent sans que l’autre s’en aperçoive. C’est la première fois qu’elles se voient en maillot. L’une comme l’autre trouve l’autre jolie et surtout, bien foutue. Elles mangent ensuite un bout dans les restaurant de l’hôtel, vont chacune dans leur chambre et se rejoignent le lendemain pour reprendre la route.

Elles roulent encore quelques centaines de kilomètres et vont s’arrêter en début d’après-midi à Annecy. Mathilda y est allée plusieurs fois et elle voulait faire connaître cette ville à sa belle-fille.

Famille coquine

Elles vont donc passer quelques heures à se balader au bord du lac, dans la vieille ville et ses airs de petite Venise avec ses canaux et ses ponts, et bien sûr, elles vont faire les boutiques. Annecy, c’est un bar tous les trois mètres. Il fait chaud, elles vont donc s’arrêter une ou deux fois en terrasse boire des spritz.

Les passants les regardent, il faut dire qu’on les remarque par leurs physiques et leur apparence « bourgeoise ». Lucie, jeune et fraîche, porte une robe légère sans soutif. Mathilda, une robe également mais un peu plus classe.

Elles font les magasins, surtout les boutiques artisanales et achètent quelques bricoles histoire de ne pas partir les mains vides. Elles n’ont pas réservé d’hôtel car elles savent qu’à cette période, c’est assez calme.

Elles se dirigent vers un hôtel chic bien évidement, voire très chic. Lorsqu’elles demandent deux chambres, le drame. L’hôtel est envahi par des Suisses qui sont là pour un séminaire. Il ne reste qu’une chambre double avec un seul lit. Si cela amuse le réceptionniste en voyant leurs mines gênées, elles, elles rigolent un peu moins mais finalement cette situation les fait sourire. Lucie sous-entend « on va nous prendre pour un couple » qui donne un coup de chaud au réceptionniste.

Elles montent donc dans la fameuse chambre. Elles ont décidé d’aller manger dans un restaurant de la vieille ville. Elles vont donc se préparer. Elles prennent leur douche chacune l’une après l’autre.

D’abord Mathilda, qui sort de la salle de bain avec juste une serviette autour d’elle et qui se cale sur le lit pour téléphoner à son compagnon. Lucie se douche à son tour. Elle sort ensuite de la salle de bain, une serviette nouée au niveau des seins pour faire un coucou à son père.

Elles se retrouvent ensuite toutes les deux dans la salle de bain pour se maquiller, se parfumer etc. A un moment donné, la serviette de Lucie tombe. Elles sont gênées toutes les deux.

Alors que Lucie se penche pour ramasser sa serviette, Mathilda se surprend à regarder son p’tit cul rebondi, ses seins bien droits, sa chatte épilée. Elle a encore l’alcool dans le sang et wahou sent que ça lui fait un truc de voir sa belle-fille nue. Lucie se sent regardée.

Sans le savoir, elles ont fait tomber une barrière, car sans se le dire, chacune trouve l’autre désirable. Et l’alcool aidant, Mathilda va donner une petite claque sur les fesses de Lucie qui est très surprise mais pour finir, elles éclatent de rire toutes les deux.

Elles vont ensuite s’habiller comme si de rien n’était. Des robes sexy pour toutes les deux, très près du corps, avec un joli décolleté et un peu courte. Classes et sensuelles. Des talons hauts, des bijoux assortis à leurs tenues, on les remarque quand elles quittent leur chambre.

Elles vont dîner dans un restaurant classe sur les hauteurs d’Annecy. Une vue sur le lac, un coucher du soleil qui ne va pas tarder, le cadre est vraiment sympa.

Elles prennent un menu gastro et commandent une bouteille de champagne. Elles mangent à côté l’une de l’autre, face au lac, table très prisée forcément mais elles ne se refusent rien. Elles boivent une coupe, puis deux et ainsi de suite.

Lucie se sent bien mais en fait, plus que bien. Les bulles lui montent à la tête ? Certainement car elle tourne la tête pour regarder Mathilda droit dans les yeux, pour admirer son décolleté.

Lucie franchit un pas : elle dit à Mathilda qu’elle sent bon. Elle s’approche de son cou pour sentir son parfum d’encore plus près et va déposer un baiser très léger dans son cou, à peine perceptible.

Lucie va être surprise de ce qu’elle vient de faire et Mathilda de recevoir ce baiser, si léger mais tellement sensuel. Elle va même se dire que c’est déplacé voire gonflé mais en même temps, elle espérait qu’elle ferait ça et perd petit à petit tous ces repères.

Elles se tiennent quand même tout au long du repas, continuent à boire, parlent de tout et de rien. Le dessert arrive. Un fondant au chocolat avec un peu de Chantilly sur le dessus. Lucie fait clairement la chaudasse. Elle prend un peu de fondant dans sa cuillère, la porte à sa bouche, et fait entrer et sortir tout doucement sa cuillère, sensuellement, en regardant Mathilda qui est clairement déstabilisée. Il ressent un truc en elle.

Est-ce que c’est sérieux ce qui est en train de se passer ? Va-t-elle aller dans le sens de sa belle-fille ? Ces questions elles se les posent alors qu’elles terminent leurs desserts, paient la note et rentrent à l’hôtel.

Elles décident de boire un café au bar de l’hôtel. Un coin hyper cosy, des lumières tamisées, un musique douce en fond, l’ambiance est clairement posée. Lucie, toujours en mode coquine, croise et décroise ses jambes. Elle écarte même un peu les cuisses…….

Lucie se lève, prend la bouteille de champagne et dit à Mathilda « Et si on la finissait dans la chambre ? ». Mathilda aime l’idée et dit « ok ». Elles arrivent dans la chambre….

Vont-elles céder à la tentation ?

Dans la chambre, il y a une corbeille de fruit et notamment des fraises ;). Elles finissent la bouteille, Lucie joue avec les fraises, ses lèvres, sa bouche. Mathilda sait déjà qu’il va se passer quelque chose ce soir entre elles car elle sent qu’elle est excitée par le comportement de Lucie et surtout, elle sent que sa chatte est humide.

C’est Lucie qui va prendre les devants. Elle va s’approcher de Mathilda. Près, très près. Leurs seins se touchent à travers les robes. Elle va prendre une fraise et la mettre dans la bouche de Mathilda. Elle va ensuite approcher sa bouche pour déguster un peu de fraise mais surtout ses lèvres….

A partir de là, la messe est dite et les deux vont se révélées très coquines. La barrière belle-mère/belle-fille explose quand Lucie met sa langue dans la bouche de Mathilda. Elles s’embrassent sensuellement comme deux femmes savent si bien le faire.

Mathilda glisse sa main sous la robe de Lucie, au niveau du décolleté, et caresse l’un de ses seins. Elle passe ses doigts sur son téton qu’elle effleure à peine. Elle sent Lucie frissonner sous cette caresse.

Lucie, quant à elle, va glisser ses mains sous la robe de Mathilda et caresser ses fesses. Elles commencent à gémir tout doucement, timidement. Elles se déshabillent, l’une enlevant la robe de l’autre laissant place à des dessous hyper sexy, bleus pour l’une et violets pour l’autre.

Elles vont rester ainsi quelques minutes. Chacune va enlever les dessous de l’autre. Lucie va faire glisser le shorty de Mathilda tout doucement le long de ses cuisses. Pour cela, elle s’est mise à genoux. Son visage est à la hauteur de sa chatte qu’elle va embrasser délicatement. Elle va ensuite écarter ses lèvres et jouer avec sa langue sur le clitoris de Mathilda qui va provoquer un gémissement chez elle.

Lucie se relève, Mathilda lui prend sa main et elle se dirige vers le lit. Elles s’allongent côte à côte. Elles découvrent leurs corps avec leurs mains respectives. Elles se caressent, elles effleurent leur peau avec leurs doigts. Elles s’embrassent puis les lèvres de l’une va déposer des baisers tout doux dans le cou de l’autre..

L’excitation monte encore et encore. Ce ne sont plus une belle-mère et une belle-fille qui sont dans le même lit mais deux femmes qui ont très envie l’une de l’autre et qui sont excitées comme jamais.

Mathilda va maintenant se mettre sur Lucie, délicatement. Leurs seins se touchent, leurs tétons s’effleurent, leurs chattes se caressent, leurs jambes s’entremelent. Elles s’embrassent alors que Mathilda ondulent son corps sensuellement sur celui de Lucie.

Elle va ensuite descendre tout doucement son corps entre ses cuisses. Son visage est maintenant au-dessus de ses seins. Elle regarde Lucie et sort sa langue pour jouer avec l’un de ses tétons. Elle passe le bout de sa langue, mais vraiment le bout pour exciter au maximum Lucie et elle en même temps bien sûr car elle aime la sensation de sa langue sur ton téton bien dur.

Elle va ensuite descendre sur son ventre bien plat et déposer des baisers sensuels du bout de ses lèvres. Elle continue de descendre jusqu’à arriver à sa petite chatte et là, il se passe ce que seules deux femmes peuvent comprendre et ce qu’une femme sait faire à l’autre ;).

La langue de Mathilda va d’abord lécher la mouille de Lucie, elle va embrasser ses petites lèvres du bout des lèvres. Elle va jouer avec le bout de sa langue sur son clitoris, le pincer entre ses doigts, le sucer. Lucie se tortille, gémit, se cambre car Mathilda est très douée pour lui donner du plaisir avec sa bouche.

Mathilda va faire l’amour à sa chatte, délicatement, sensuellement, doucement. Elle va la doigter, alterner les deux et continuer ainsi pendant de longues minutes.

Puis Mathilda va décider de changer de position. Et quelle position…Celle des ciseaux est terrible, croyez-moi pour l’avoir déjà expérimentée avec une femme. Mathilda va donc s’allonger en face de Lucie et s’approcher d’elle.

Les deux chattes sont l’une contre l’autre. Leurs deux corps sont maintenant en connexion totale, chatte contre chatte. L’une sent la mouille de l’autre et c’est comme si l’une aspirait l’autre.

Chaque petite friction donne lieu à des gémissements au fur et à mesure des va-et-vient qui ne sont pas vraiment contrôlés. Elles se redressent de temps en temps, se caressent les seins, s’embrassent, se caressent le clito et surtout, elles se regardent d’un regard sensuel, excité, coquin…

Elles continuent cette position, elles ne peuvent plus s’arrêter tellement c’est bon, tellement le plaisir est décuplé par leurs chattes qui fusionnent, tellement elles aiment ça. Elles vont continuer ainsi pendant plusieurs minutes. Elles gémissent toutes les deux de plus en plus fort, Lucie pousse même des petits cris et c’est elle qui va jouir en premier..

Son corps se cambre, elle se raidit, elle mouille comme jamais, elle respire fort, tout son corps frissonne. Mais elle continue à frotter sa chatte contre celle de Mathilda pour la faire jouir et c’est ce qui va arriver très vite……Elle voit Mathilda se cambrer, pencher la tête en arrière, frissoner, et elle l’entend surtout crier de plaisir. Elles restent ainsi les deux quelques secondes, savourant l’orgasme qu’elles viennent d’avoir, toujours chatte contre chatte….

Elles vont ensuite s’embrasser tendrement, s’allonger, rester nues et s’endormir dans les bras l’une de l’autre….Est-ce que cette famille va voler en éclat ? Je vous laisse imaginer la suite ;).

Alors mes petits filous, que pensez-vous de ce récit érotique ? N’hésitez pas à me le dire en commentaires ou sur mes réseaux sociaux. J’espère qu’il vous a bien excité car moi oui en l’écrivant…….

Récit écrit à 4 mains avec Rémy 😉


Dis moi ce que tu as pensé de tout ça....
J'attends ton commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

  1. Bonjour sympathique cette petite histoire
    Après,il faut que ça reste secret (pour le mari )
    Vivement la prochaine histoire 😘

  2. Très bien écrit on a envie d être avec ces deux femmes très excitantes non la famille ne va pas voler en éclat mais elles vont continuer de se exciter l un l autre comme deux amantes sans qu il n en sache rien

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Poursuivez votre lecture avec quelques anecdotes coquines croustillantes...

Plaisir solo avec un plug et un oeuf vibrant…
L’acteur de ce récit, c’est toi….
Le sexe au boulot ? Des fois oui…
Prendre son pied en solo en matant une sexcam….
L’impact du cyberharcèlement dans les rencontres en ligne et comment vous protéger
Comment fixer et gérer les limites numériques dans les relations en ligne ?
Premiers rendez-vous sécurisés : comment protéger vos arrières avant de rencontrer quelqu’un d’un site de rencontres
Confidentialité des données dans les rencontres en ligne : comment protéger vos informations personnelles ?
Naviguer en sécurité sur les sites de rencontres en ligne : 10 conseils pratiques qui peuvent vous sauver la vie
Catfishing : comprendre et éviter la tromperie en ligne
Un hôtel, un inconnu….moi..
J’ai envie d’être sensuelle ce soir….