Un coup d’un soir…

Coucou mes petits filous, on n’a pas rendez-vous ce soir vous et moi pour un récit érotique torride ? Il me semble ;). Et ce soir, je vais vous raconter un coup d’un soir qui s’est passé lors d’un salon auquel je participais.

Oui je suis incorrigible mais après tout, coquine un jour coquine toujours non ? Donc comme d’habitude, on s’installe confortablement, on lit mon récit sur ce coup d’un soir, on ferme les yeux et on fait péter les braguettes ;).

Un salon, lieu de toutes les tentatives…

On ne va pas se mentir, les salons sont quand même des lieux à haut risque lorsque l’on est coquine, lorsque l’on est en manque de cul ou tout simplement lorsque céder à la tentation n’est pas un problème.

Les salons c’est un peu comme les conventions d’entreprise. Mariés ou pas mariés, ça pue un peu le cul lol. Mais pour le type de salons à moi, on passe généralement deux jours au même endroit, tout le monde dort dans le même hôtel ou pas et même si certains font partie de mes concurrents directs, on parle tous ensemble.

Je ne fais pas un métier où les hommes sont les plus nombreux mais il y en a quand même et heureusement, pour la coquine que je suis. Il est donc très facile d’y trouver des partenaires pour un coup d’un soir sans passer par un site de plan cul comme j’ai l’habitude de le faire.

Bref, tout ça pour vous dire, que lors de ce salon, j’ai repéré un commercial d’une autre boîte. Il est venu nous parler plusieurs fois, était sympa, drôle, charmant mais sans plus, et il propose à mon équipe d’aller boire un verre avec son équipe à la fermeture du salon.

Je regarde mes collègues qui acquiescent de la tête et je dis donc oui. Bon ok, maintenant que vous me connaissez, vous savez que j’avais déjà une idée derrière la tête n’est-ce pas ?

Les heures avant cet apéro, il venait de temps en temps. Maxime de son prénom. En mode un poil charmeur quand même. Bref je sentais arriver ce coup d’un soir gros comme une montagne haha. Ça m’avait l’air limite trop simple.

Moi qui aime l’imprévu…..là ce n’était pas trop le cas comme lorsque je me tape un homme rencontré dans un hôtel mais bon, ça avait son charme. Peut-être parce qu’il bossait pour un concurrent ;).

Le salon se termine,  mon équipe et moi rangeons notre matériel, nous allons à l’hôtel prendre une douche, nous préparer et à 20h30, nous voilà au bar pour boire un coup. Maxime et son équipe étaient déjà là.

Un coup d’un soir un peu préparé

Nous buvons un verre tous ensemble, nous parlons boulot bien sûr, de nos boîtes respectives mais pas trop, ils restent des concurrents, bref l’ambiance est vraiment cool. Maxime est clairement ma proie.

Coup d'un soir

Et lorsque j’ai envie d’un coup d’un soir et quand je sais avec qui, je passe très vite d’abord en mode charmeuse puis j’accélère les choses et j’active le mode très coquine.

Nous buvons des coups (deux verres pour moi, comme toujours) et je suis bien sûr à côté de lui. Je n’ai pas à me forcer pour rire à ses blagues car il est clairement drôle. Le mode charmeuse de Lily ? Des regards coquins, mes yeux qui fixent les siens, un petit sourire, un pincement des lèvres, ma main dans mes longs cheveux.

Je pense qu’il a très vite compris que ce soir il allait baiser et que ça serait avec moi. En tout cas, j’ai tout fait pour le lui faire comprendre ;).

Le temps passe, la fatigue s’installe chez tout le monde et mon équipe comme à montrer des signes de faiblesse. Elles me disent donc qu’elles rentrent. Elles comprennent très vite que moi non, elles me connaissent ;).

L’équipe de Maxime part à son tour. Quand on est enfin seuls dans un coin du bar, il me regarde, s’approche de moi, très près, il met sa main dans mon cou comme pour me bloquer et m’embrasse. Quelques baisers langoureux, sensuels, nos bouches entrouvertes puis….nos langues dans nos bouches.

Je lui murmure « Ta chambre d’hôtel ou la mienne ?». Il me répond « la mienne », elle est plus près. Hum j’aime qu’il soit pressé ;).

Un coup d’un soir qui vaut le détour

Nous sortons du bar, nous marchons environ 200 mètres. Nous ne parlons pas vraiment. Ils nous tardent juste à l’un comme à l’autre je crois de se retrouver seuls dans sa chambre d’hôtel.

Nous arrivons à son hôtel, nous prenons l’ascenseur, il se met devant et caresse mes seins à travers ma robe. Je le laisse bien évidement faire car moi je pose ma main sur sa bite à travers son pantalon que je sens déjà bien dure….

Nous sortons de l’ascenseur (oui oui je vous donne tous les détails lol), nous faisons enfin ces quelques-pas qui nous amènent vers ce coup d’un soir enfin vers sa chambre et nous entrons.

A partir de ce moment-là, tout part en vrille comme j’ai l’habitude de le dire. Plus rien ne nous retiens et plus rien ne va nous retenir. A peine la porte refermée, nous faisons deux pas et il m’embrasse comme un chien, il n’y a pas d’autres mots.

Il n’y met clairement pas les formes. Ce n’est pas un baiser langoureux mais plutôt un baiser de deux personnes qui ont envie de…….baiser et vite. Il enlève ma robe en deux secondes et pendant qu’il se déshabille, j’enlève mon shorty et mon soutien-gorge noir.

De voir sa bite, hummm, je ne peux pas m’empêcher de me mettre à genoux car comme vous le savez, j’aime sucer un homme. Et là aussi, je ne prends pas mon temps, comme je peux le faire, mais j’enfonce sa bite dans ma bouche et je le suce en le branlant.

Il soupire, il gémit, attrape mes cheveux, je crois qu’il aime ça. Moi aussi mais je veux jouir aussi et pour cela, je veux qu’il me baise. Toujours pareil, pour ce coup d’un soir, je ne veux pas de la sensualité, je n’ai pas envie de faire l’amour, je veux qu’il me prenne, point.

Je me relève et je lui dis « Baise moi ». Il me répond « Oh que oui je vais te baiser ». Automatiquement, parce que c’est ma position préférée, je me mets à 4 pattes sur le lit. Il met un préservatif tout en observant très probablement mon petit cul ou mes seins qui tombent dans le vide.

Il se met derrière moi, caresse mes fesses, les brusque un peu si vous voyez ce que je veux dire, et je sens enfin sa bite entrer en moi. Je gémis direct car après tout, j’avais attendu ce moment toute la journée ou presque ;).

Je sens que ça ne va pas durer longtemps, de son côté comme du mien, car on est super excités tous les deux. Il me baise mais d’une force….Ces coups de va-et-vient dans ma chatte humide sont forts, rapides, il gémit, pousse des grognements, il prend déjà bien son pied je crois.

Et c’est la même de mon côté. J’aime sa façon de faire, j’aime qu’il me prenne comme ça sans s’arrêter, ni même un geste tendre. Du cul pour du cul comme j’ai l’habitude de le dire pour mes plans à 3.

Il ralentit un peu, je ne sais pas pourquoi, sûrement pour faire durer le plaisir ;). Mais moi je suis au bord de l’orgasme, je sens que ça vient, et surtout, je veux que ça arrive vite. Je lui dis de me baiser plus fort car je veux jouir.

Et c’est ce qu’il fait en s’agrippant soit à mes hanches, soit à mes fesses. Je gémis de plus en plus fort, tout le temps, je sens l’orgasme monter en moi, dans tout mon corps, dans ma chatte surtout. Et je jouis enfin dans un ou plutôt des cris d’une nana qui vient de bien prendre son pied.

Et alors qu’il me prend encore, je continue à gémir car c’est bon, tout simplement. Je l’entends gémir, parler et………………il jouit à son tour. Je pense que vu ces mots et ses gémissements, il a bien pris son pied ;).

Il se retire, enlève son préservatif, je m’allonge quelques instants histoire de récupérer un peu car je suis bien essoufflée quand même ;). Il s’allonge à côté de moi, quelques minutes pour me dire « Putain que c’était bon » et deux ou trois phrases.

Puis je me lève, je m’habille car oui pour moi, un coup d’un soir est un coup d’un soir et il n’y a jamais de deuxième rendez-vous. Mais si vous lisez mes récits érotiques depuis longtemps, ça aussi vous le savez ;).

Alors mes petits filous ? Des envies de faire des salons dans le secteur de la beauté tout d’un coup ? ;). J’espère que vous avez aimé que je vous raconte ce coup d’un soir avec l’un de mes concurrents. Si oui, n’hésitez pas à me le dire en commentaires ou sur mes réseaux sociaux.

Lily


Dis moi ce que tu as pensé de tout ça....
J'attends ton commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

  1. Ce récit me rappelle le même type de rencontre dans un contexte assez similaire.
    Bravo pour cette très sensuelle écriture

  2. Bonjour,

    Très sympa.
    C'est vrai que ça donne envie d'être "ton coup d'un soir."
    Mais je dirai : "Et la tendresse, bordel", après l'orgasme ?????????
    C'est jouable aussi ? Ou pas ???????
    Bien à toi.
    Thierry

    Ps : je me permets le tutoiement.
    A te lire, j'ai l'impression d'avoir été avec toi !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Poursuivez votre lecture avec quelques anecdotes coquines croustillantes...

Plaisir solo avec un plug et un oeuf vibrant…
L’acteur de ce récit, c’est toi….
Le sexe au boulot ? Des fois oui…
Sensuelle jusqu’au bout des doigts…
Vous n’allez pas le croire, j’ai rêvé de….
Deux hommes et une collègue..
Prendre son pied en solo en matant une sexcam….
Les enfants et les rencontres en Ligne : assurer le contrôle parental et la sécurité de vos gamins !
L’impact du cyberharcèlement dans les rencontres en ligne et comment vous protéger
Comment fixer et gérer les limites numériques dans les relations en ligne ?
Premiers rendez-vous sécurisés : comment protéger vos arrières avant de rencontrer quelqu’un d’un site de rencontres
Quel VPN utiliser pour protéger vos conversations sur des sites de rencontre ?