Mon plan cul sur JM Date (Partie 1)

Lorsque je vous ai partagé mon expérience sur JM Date, je vous ai dit que ce site de rencontres coquines m’avait permis d’avoir notamment un plan cul très vite.

Je vous avais promis de vous le raconter dans les moindres détails et comme toujours sans tabous. Il est donc temps de vous raconter ce plan cul très très chaud où j’ai pris mon pied comme jamais ;). Et si ça vous plait, j’ai pleins d’anecdotes de ce type sur mon blog et dans ma newsletter… 😉

Le début de cette anecdote sexy commence… sur JM Date

Ceux qui ont l’habitude de lire mon blog savent qu’ils m’arrivent lors d’une expérience sur un site d’aller beaucoup plus loin que le seul fait de regarder ce que vaut le site en question. C’est ce qui s’est passé sur JM Date.

Ma photo a attiré pas mal de messages (bande de petits coquins ;)). Beaucoup de « copier-coller » et vous le savez, ce type de messages « Salut, ça va ? » ne m’interpellent pas.

J’ai reçu un message d’un certain Max. Comment a-t-il attiré mon attention ? En me faisant sourire ! Sur ma photo, je suis avec une robe, en mode été alors que lors de mon test sur le site, nous étions déjà en hiver. Il m’a juste écrit « il fait froid à Bordeaux en ce moment, tu veux un plaid, ma veste, mon corps pour te réchauffer ? ».

J’ai trouvé ce message original et il montrait qu’il avait pris le temps de lire mon profil (notamment en précisant la ville où j’habite). Je lui ai répondu. C’est ainsi que notre conversation a débuté.

Lorsque je suis sur un site de rencontres coquines, ce n’est pas pour raconter ma vie et pour échanger des messages pendant des jours voire des semaines. Tout est allé donc très vite. Deux soirées à échanger quelques messages, une conversation en visio (afin de voir qui était vraiment derrière son écran) et hop, un rendez-vous était fixé. Dans un bar à tapas à Eysines (le premier rendez-vous doit toujours avoir lieu dans un endroit public ne l’oubliez pas).

La suite ? hum je vous la raconte, attention interdit au moins de 18 ans ;).

Et si je commençais par vous dire ma tenue ? Une jupe au-dessus des genoux, un peu ample (toujours pour un plan cul ;)), une chemisier (avec quelques boutons détachés pour laisser entrevoir mon décolleté), des chaussures à talon (pour être à la bonne hauteur ;)) et un manteau.

Comme nous avions fait une visio, je savais à quoi il ressemblait et vice-versa. Je suis entrée dans la bar (pile poil à l’heure). Je l’ai vu au bar, je me suis approchée, nous nous sommes fait la bise et nous nous sommes installés côte à côté à une table.

Nous avons échangé quelques banalités et très vite, l’attirance, l’excitation, l’envie de baiser soyons honnêtes ont pris le dessus.

En me regardant droit dans les yeux, mon visage à quelques centimètres du sien, il me dit que je suis super sexy, attirante et qu’il a très envie de me prendre plutôt que de discuter. En réponse, je m’approche encore plus près de lui, je mets ma langue dans sa bouche pour lui faire comprendre que je n’ai qu’une envie à ce moment-là : qu’il me prenne et qu’il me fasse jouir.

Avec un sourire charmeur mais surtout coquin, il me prend la main et on sort. Il me dit « il y a un hôtel près d’ici, ça te branche ? ». Je dis oui tout en ayant une idée (très coquine) en tête.

Je le suis vers sa voiture. Parfait dans un parking isolé, mais pas trop, mais assez pour être à l’abri des regards. On s’approche de la portière passager, il ouvre la porte. Je fais mine de rentrer dans la voiture mais je me retourne d’un coup.

Je passe mes bras autour de son coup, je me colle à lui et je lui murmure à l’oreille que je suis trop excitée pour attendre d’être à l’hôtel. Direct il met sa langue dans ma bouche. Il ne m’embrasse pas tendrement mais avec la fougue d’un homme qui a envie de me baiser.

Tout en m’embrassant, il passe ses mains sous ma jupe (voilà pourquoi je mets toujours une jupe ample pour un rendez-vous coquin ;)), caresse mon petit cul, passe ses mains sous mon shorty (noir en dentelle).

Je pose ma main sur sa queue à travers son pantalon et je la sens hyper dure. Il n’en fallait pas plus pour encore plus m’exciter. Je la caresse à travers son jean pendant qu’il défait les quelques boutons qu’ils restent de mon chemisier.

Il descend mon soutien-gorge et prend mon sein en pleine bouche. Je commence à gémir tout en appuyant sur sa tête pour qu’il continue. Il suce mes tétons, me les mordille (j’adore ça).

Il remonte sa visage à hauteur du mien et me dit tourne toi que je te baise. Mais j’avais envie d’autre chose là à ce moment-là. Donc je déboutonne son jean, je caresse sa queue bien dure, il gémit.

Ni une ni deux, je me mets à genoux car oui j’avais une envie folle de sucer cette queue bien gonflée. Je commence à lécher ses boules et je mets sa queue dans ma bouche. Il gémit de plus en plus. Il appuie sur ma tête, je me laisse faire. J’aime les gorges profondes.

Au bout d’une minute, je me lève et je lui dis prends moi. Il attrape un préservatif dans sa veste pendant que je me tourne, que j’enlève mon shorty et que je me penche les cuisses écartées.

Il caresse mes fesses, fait le tour avec sa main et joue avec mon clito. Mais j’en voulais plus. Je lui dis donc prend moi, je veux ta bite dans ma chatte. Je n’avais pas terminé ma phrase que je sentis sa grosse queue dans ma chatte bien humide entraînant un cri de plaisir de ma part.

Tout en me mettant des gros coups de queue, je sentais sa respiration d’homme super excité contre ma nuque, sa main qui malmené mes gros seins et ça m’excitait encore plus.

Quand il s’est arrêté, très certainement pour pas jouir trop vite, je lui ai crié entre deux gémissements « continue », « fais-moi jouir ». Ses coups de queue sont devenus de plus en plus forts, de plus en plus rapides, je ne gémissais plus mais je criais tellement c’était bon de se faire prendre comme ça contre la portière d’une voiture.

Ne tenant plus, je jouis dans un dernier cri de plaisir. Dans un état second tellement mon orgasme a été violent, je l’entendis me dire « t’as bien joui je sens ta mouille à travers mon préservatif ». Sa phrase terminée, il jouissait à son tour et vu ses gémissements, je peux affirmer que lui aussi à bien pris son pied ;).

Je me suis retournée, il a mis mon sein dans sa bouche, son doigt dans ma chatte puis dans ma bouche pour que je lèche ma mouille…Il m’a dit wouha, j’ai pris un de ces pieds. A cela, j’ai répondu, habitues toi, on est qu’au début de la soirée…

Car oui ce n’était que le début d’une soirée très coquine et si vous voulez connaître la suite de ce plan cul, n’hésitez pas à m’envoyer un message 😉


Vous devriez vous régaler avec ces articles...