L’arnaqueur de Tinder, mon avis sur ce documentaire Netflix

Quand je suis en déplacement professionnel et seule dans ma chambre d’hôtel, je suis une addict de Netflix (quand je ne trouve pas un partenaire sur un site de rencontres 😉). Et bien sûr, en tant qu’experte en sites de rencontres, j’ai voulu regarder le nouveau documentaire « L’arnaqueur de Tinder ». Pour une fois, ceci n’est donc pas une anecdote sexy … mais une anecdote tout court 😉 !

Les films romantiques sont un genre omniprésent dans l’histoire du 7ème art et pour cause, les histoires d’amours qui finissent bien (ou mal certaines fois) passionnent les spectateurs. Au fur et à mesure des années, l’utilisation des sites et des applications de rencontres sont devenus monnaie courante dans ces films ou séries afin de mieux refléter la société actuelle.

Depuis quelques jours, tout le monde ne parle que d’un documentaire, disponible sur Netflix depuis tout début février, « l’arnaqueur de Tinder ». Vous avez compris avec le titre que je ne vais pas vous parler d’une histoire à l’eau de rose qui finit bien.

Réalisé par la britannique Felicity Morris, ce documentaire d’un peu moins de 2h fait partie des programmes les plus populaires de la plateforme américaine. Les réseaux sociaux s’enflamment depuis la sortie, des dizaines d’articles en parlent que ce soit en France ou dans le monde.

L’article qui va suivre va bien évidemment comprendre des spoilers. Vous êtes prévenus ! Mais si vous n’avez pas envie de vous taper le documentaire en entier, je vous dit tout sur L’arnaqueur de Tinder 😉 !

Ce documentaire nous raconte l’histoire d’un dénommé Simon Leviev, de son vrai nom Shimon Hayut, un jeune israélien que l’on va vite découvrir comme étant un véritable escroc sentimental, très fort en manipulation.

Des femmes à la recherche de l’amour

Au début du documentaire, l’histoire est centrée sur 2 femmes (Cecilie Fjellhøy et Pernilla Sjoholm), à la recherche de l’amour et qui utilisent l’application Tinder pour faire des rencontres. Elles tombent un jour sur un certain Simon Leviev, qui se présente comme étant le « Prince du Diamant », fils d’un des diamantaires les plus puissants du monde. Simon va « match » avec ces deux filles, qui ne se connaissent pas et ne se sont jamais vu.

Affichant son train de vie luxueux sur Instagram et étant suivi par une communauté assez conséquente, les filles ont forcément été intriguée par ce Simon. Est-ce juste du paraître pour faire beau sur les réseaux sociaux ou vit-il vraiment cette vie à 100 à l’heure qu’il dépeint sur Instagram ?

Ces deux femmes se laissent tenter et vont donc à la rencontre de Simon Leviev. Véritable gentleman, il leur en met plein la vue et les filles comprennent vite que sa vie sur les réseaux sociaux n’est pas fantasmée, il est bel et bien très riche et dans le monde, disons bataillé, des affaires. Car oui, le marché du diamant n’est pas forcément le plus sain et les gens qui font partie de ce milieu trempent souvent dans des affaires un peu louches.

Simon prévient donc d’emblée les filles qu’il est très souvent en déplacement et qu’il doit faire attention à sa sécurité, d’où la présence de son garde du corps. Etant un jeune homme très attentionné et très généreux, Cecilie pense avoir une relation exclusive avec lui. C’est sans compter le fait que le documentaire dépeint également sa deuxième vie avec Pernilla, qui même si elle n’est pas en couple avec Simon, passe les vacances d’été avec lui…et sa véritable copine, un mannequin du nom de Kate Konlin.

Simon a donc une double vie mais nous sommes très loin de nous imaginer la suite de l’histoire.

Mensonges et escroqueries, le quotidien de Simon

Après plusieurs semaines voire mois passés avec ces 2 filles, Simon a naturellement acquis leur confiance malgré ses absences répétées dues à son « travail ». Je mets des guillemets car comme vous vous en doutez avec le titre du documentaire, ce n’est pas aussi simple que cela.

Simon met en scène une agression en envoyant des photos de lui et de son garde du corps en sang, pour montrer aux filles qu’il a des ennemis qui lui veulent du mal et qu’il doit donc se cacher, faire attention à lui. Tout ceci est faux et a juste pour objectif que les filles s’inquiètent pour lui et tentent de l’aider. Comment ? En lui envoyant de l’argent, car ses cartes bancaires et ses comptes sont tracées.

Il a donc besoin que les filles ouvrent des comptes bancaires, à leur nom afin que lui puissent en profiter. Les filles acceptent car elles ne doutent pas une seule seconde de la capacité de remboursement de Simon, surtout qu’il n’a jamais hésité à leur faire des virements.

Malgré tout, au fur et à mesure des crédits contractées par les filles, Simon commence à mettre du temps pour rembourser, prétextant des soucis avec sa banque. Les jours, semaines passent et l’argent n’arrivent toujours pas sur le compte, les filles commencent à comprendre l’arnaque.

Simon ne les remboursera jamais.

Pourquoi arnaquer des filles alors que Simon est très très riche ?

Tout simplement car il ne l’est pas. Effectivement, tout portait à croire que Simon est bel et bien l’héritier d’une immense fortune mais tout ceci n’est qu’un mensonge. Mais comment peut-il financer ce train de vie faste et luxueux ? Vous vous souvenez de l’argent des filles qu’il n’a pas remboursé, vous avez votre réponse.

L’empire supposé de Simon relève tout simplement d’un système de Ponzi, d’un système pyramidal. Il arnaque une fille qui lui prête énormément d’argent, ce qui lui permet d’en mettre plein la vue à une autre pour la séduire, pour que cette dernière lui prête de l’argent, et ainsi de suite.

La clé pour que les filles acceptent de prêter est son train de vie. Son histoire est extrêmement bien ficelée. Tout est fait pour que ces filles gardent confiance. De faux articles sur internet le montrant lui et son père, de fausses photos de lui ensanglanté à cause d’une rixe, une très grande générosité etc.

Ainsi, tant que de nouvelles filles lui prêtent de l’argent, son système pyramidal peut continuer.

Comment Simon tombe-t-il ?

Forcément, les gens lorsqu’ils sont arnaqués de cette sorte, restent rarement les bras croisés et une troisième femme, Ayleen Charlotte, elle aussi arnaquée a appris par un article de journal que son petit ami était en faite un escroc. Simon, avec son nom maintenant lié à des articles d’arnaques, voyait s’effondrer son système de Ponzi.

Consciente de la supercherie et voyant que son petit ami avait du mal à financer son train de vie, Ayleen est rentré dans son jeu en le soutenant et tentant de trouver des solutions pour gagner un peu d’argent, à savoir vendre une partie de ses vêtements de luxe. Ayleen s’occupe donc de mettre les vêtements de Simon en vente, ce qui lui fera gagner de l’argent, qu’elle ne donnera pas à Simon. L’arnaqueur a été arnaqué.

Ayleen a ensuite aidé la police à l’interpeller en Grèce, alors qu’il comptait prendre un avion avec un faux passeport.

Et après ?

Simon, ou plutôt Shimon Hayut a été 5 mois en prison puis a été relâché et est maintenant un homme libre. Tinder a d’ailleurs supprimé son compte, car des utilisateurs avaient remarqué que son profil était toujours actif.

Aujourd’hui, Shimon continue d’avoir un train de vie luxueux comme peut en témoigner ses réseaux sociaux, sans que l’on sache vraiment comment. Les femmes arnaquées, elles, sont criblés de dettes et les 3 victimes que l’on a vu dans le reportage ont ouvert une cagnotte en ligne.

Mon mot de la fin

Je vous le dis très souvent : restez toujours sur vos gardes sur un site de rencontre. Au moindre doute, bloquez la personne. Attention au chantage affectif, par webcam, aux demandes d’argent etc. Je n’ai jamais eu de problèmes sur tous les sites que je fréquente donc il ne faut pas non plus tomber dans la psychose 😉 ! Quant à l’arnaqueur de Tinder, il n’est pas content sur ce documentaire et le fait savoir comme vous pouvez le lire ici.

Important : Nous sommes affiliés Jacquie & Michel et également affiliés à d’autres sites choisis selon nos goûts. Concrètement, cela veut dire que lorsque vous vous inscrivez sur ces sites de rencontre en passant par lilybertine.fr, nous percevons une commission. En accédant à la plateforme (lilybertine.fr), vous accédez à un panel de sites. L’ordre d’apparition de ces sites sur la plateforme est établi par l’éditeur en fonction de leur popularité, des avantages qu’ils présentent pour le consommateur, etc. mais aussi de la rémunération versée à l’éditeur par chaque site référencé. Plus d’informations à ce sujet sur notre page Comment fonctionne ce site ?

La présente plateforme a vocation à être aussi exhaustive que possible et présente aussi bien des sites avec lesquels elle a conclu un partenariat rémunéré que des sites n’ayant versé aucune contribution à la plateforme. Toute demande de référencement peut nous être adressée via notre page de contact.

Enfin, nous vous rappelons que Lily est un personnage fictif et que toute ressemblance avec un personnage réel ne saurait être que fortuite. Plus d’information ici.


Vous devriez vous régaler avec ces articles...