L’adultère a aussi du bon ;)

Coucou mes petits filous, nous sommes jeudi soir et c’est le moment pour vous de lire mon récit érotique inspiré d’une histoire d’adultère. Je m’essaie à un nouveau style de récit. Celui de vous raconter une histoire qui n’est pas la mienne.

Alors est-ce que je vais réussir à vous embarquer ? Hum je crois que oui car après tout, ce sont mes mots……enfin nos mots car il est écrit à 4 mains avec Rémy mais surtout, je suis coquine même lorsqu’il ne s’agit pas d’une histoire vécue, vous le savez bien.

Alors comme toujours, on s’installe confortablement, on lit mon récit érotique, on ferme les yeux et on fait péter les boxers ;).

L’adultère, première cause de divorce…

Vous ne le savez peut-être pas mais l’adultère est la première cause de divorce en France. Je le savais un peu pour avoir tester pour mes lecteurs tout un tas de sites de rencontres adultères.

Mais l’infidélité aujourd’hui va être au cœur de mon récit érotique mais pas comme vous le pensez j’en suis certaine. Je dis ça, je dis rien…. 😉

Quand l’adultère détruit un couple, un homme…..

Et si je vous parlais de Fabien ? C’est un homme d’une cinquantaine d’années. Il vit avec sa femme du même âge. Leurs enfants sont grands et sont partis de la maison. Ils ont une vie tranquille, dans leur maison remboursée. Peut-être un peu trop planplan mais tout va bien.

Pas d’ombres au tableau apparemment…….sauf qu’un jour, tout va basculer quand l’adultère va venir frapper à leur porte.

Fabien va remarquer quelques détails inhabituels dans le comportement et les habitudes de sa femme. Il note par exemple qu’elle se maquille plus souvent, qu’elle change de garde-robe, qu’elle s’habille plus sexy.

La crise de la cinquantaine ? Non car elle n’est pas plus disposée à mettre ces changements au cœur de leur couple et niveau cul, rien ne change. Les doutes s’installent donc petit à petit même s’il se dit qu’il se fait des idées, qu’après autant d’années de mariage sans vraiment de soucis particuliers, rien ne peut les séparer.

Le doute s’installe vraiment quand elle lui dit qu’elle a rendez-vous chez une esthéticienne et qu’elle va rentrer plus tard. Ce n’est vraiment pas son habitude. Il essaie pourtant de se dire que cela fait partie de ces changements et qu’il n’y a rien d’anormal mais……..

Ce jour-là, il ne tient plus. Il tourne en rond. Il doute. Est-elle vraiment chez l’esthéticienne ? Et après des minutes interminables, il veut en avoir le cœur net en espérant que ses doutes ne soient que de la parano.

Il l’appelle, plusieurs fois mais pas de réponses. Il décide donc l’institut de beauté, dit qu’il est le mari de Madame …….et qu’il doit lui parler pour une urgence. Et là, le drame…..La personne au téléphone lui dit qu’elle n’a pas rendez-vous. En un quart de seconde, il comprend. Il comprend surtout que sa femme lui a menti et elle n’a sûrement pas fait ça pour rien.

Il pense bien sûr à l’infidélité, une rencontre adultère, un rendez-vous coquin. Il est ravagé mais garde au fond de sa tête un petit d’espoir d’une explication possible. Quand enfin elle rentre, il essaie d’être comme d’habitude et la laisse parler.

Il lui dit qu’il a essayé de lui téléphoner plusieurs fois. Elle lui répond “oui j’ai vu mais l’esthéticienne avait du retard et ensuite j’ai zappé”. Et là c’est le drame, il comprend…

Il lui dit donc qu’il a appelé l’esthéticienne et qu’elle n’avait absolument pas rendez-vous. Elle bafouille, s’emmêle les pédales, ne peut répondre à ses questions. Le ton monte, surtout de son côté à lui.

Et elle va finir par tout lui dire, elle n’a pas le choix. Elle lui dit que oui elle a une relation adultère, que oui elle lui a été infidèle…Le monde s’écroule autour de Fabien, il titube, doit s’assoir et bien sûr, il lui demande avec qui ?

Elle va lui enfoncer un dernier couteau dans la plaie en lui avouant que c’est avec son collègue et ami qu’elle le trompe. Cet homme qu’il voit tous les jours au travail. Cet homme qui était ami du couple, qui est parti en vacances avec eux et qui était à chaque anniversaire des enfants.

C’est la double peine pour Fabien. S’ensuit des cris, des insultes, une dispute terrible. Elle ne justifie même pas son acte face à la colère et la douleur de son mari. A bout de force, détruit, il prend quelques affaires et part. Il sait lorsqu’il flambe la porte que tout est finit et que la prochaine fois qu’il la verra, ce sera devant un juge.

L’urgence ? Avoir un rendez-vous avec un avocat

Ce soir-là, quand il va à l’hôtel, il n’a qu’une idée en tête : divorcer pour adultère. Et le seul moyen d’aller vite, c’est de prendre un avocat spécialisé en affaires familiales. Il ne bataille pas, cherche sur Google, regarde les avis, les spécialités et note quelques numéros de téléphone.

Il veut tellement que ça aille vite que dès le lendemain, il va prendre un rendez-vous. Avec Maître Dubois, une femme avocate, spécialiste en affaires familiales. Pourquoi elle ? Tout simplement parce qu’elle a de bons avis et son cabinet se trouve près de son travail. Il est dans l’action.

Le rendez-vous est pris deux jours plus tard en fin de journée, après son boulot. Il y va, plus motivé que jamais d’en finir avec ce mariage qui n’est plus qu’un lointain souvenir.

Maître Dubois le reçoit. C’est une femme ayant la quarantaine, souriante, charmante. Elle est brune, bien foutue, en tailleur et talons aiguille mais il ne fait pas gaffe. Ce qu’il veut c’est en finir avec son mariage et ne plus entendre parler de sa femme comme de son collègue et ex ami.

Il lui raconte son histoire, de leur vie des plus paisibles à ce cauchemar que l’on appelle l’adultère. Même si Maître Dubois a l’habitude de ce genre d’histoire, elle est attendrie par cet homme blessé, déchiré.

Compatissante, elle l’écoute raconter que tout ce qu’il a construit s’effondre, que le fait de devoir vendre la maison qu’il voulait pour ses enfants plus tard lui fait mal.

Ils discutent un moment. Elle a un côté rassurant sur le fait qu’il va gagner. Le rendez-vous dure, il explique toute sa vie, comment il a démasqué sa femme. Et bien sûr, les larmes aux yeux, il lui dit qu’à l’adultère de sa femme s’ajoute la trahison de son collègue et ami. Il se demande même s’il ne va pas changer de taf car il se demande comment faire en voyant cet homme tous les jours, sa vie va être un calvaire.

Elle l’écoute, le comprend, et bien sûr, elle va décider de le défendre. Il prenne donc rendez-vous pour un deuxième entretien.

Une fin de soirée tellement inattendue

En sortant du cabinet, il va boire un verre dans un bar entre l’hôtel et le cabinet. Il n’a pas envie de rentrer tout de suite dans sa chambre d’hôtel. Il enchaîne un verre, puis deux. Ce qu’il ne sait pas car il est de dos, c’est que…..

Maître Dubois, comme souvent le vendredi soir, est allée boire un verre avec sa secrétaire….dans le même bar. Pendant une heure, ils ne se voient pas. C’est finalement la secrétaire de l’avocate que le reconnait et qui le dit à sa boss. Sans se poser de questions, elles vont naturellement lui proposer de se joindre à eux. Ils boivent un verre ensemble, parle de tout et de rien.

Ils discutent de tout et de rien, tous les trois. L’heure tourne et la secrétaire décide de rentrer chez elle. Fabien et l’avocate n’ont pas fini leurs verres et continuent donc leur discussion. Ils se surprennent à passer un bon moment.

A tel point qu’ils recommandent un verre et continuent de discuter. L’atmosphère est détendue et cela fait du bien à Fabien. Il se confie à elle, lui parle de son angoisse à ce que des étrangers habitent sa maison et sur sa peur de changer de vie.

Il est tard, ils décident de partir. Il la raccompagne à sa voiture et là, il se passe un truc. Ils se regardent avec insistance. Un petit moment d’inconfort, si vous voyez ce que je veux dire. Elle, elle est comme hypnotisée et sous le charme, inconsciemment.

Ils se regardent. Ils ne se parlent pas vraiment. Et dans un murmure elle lui propose d’aller boire un dernier verre chez elle. Il se surprend à dire oui mais après tout, ce n’est qu’un verre ;).

Ils sont à deux pas de chez elle. Ils y vont donc à pied. Son appartement est joli, moderne, ambiance sympa. Elle lui dit de se mettre à l’aise. Il s’assoit sur le canapé. Au lieu de s’assoir en face de lui, elle s’installe à côté de lui.

Pas super proche mais tournés l’un vers l’autre. Ils sentent une attirance sexuelle entre eux. Elle le regarde différemment et le trouve charmant. Elle s’était mise à l’aise, pieds nus, cheveux lâchés, chemise déboutonnée juste ce qu’il faut pour laisser entrevoir son décolleté.

Il s’approche de son visage, il pose ses lèvres sur les siennes. Elle se laisse faire bien sûr et entrouvre sa bouche pour y laisser entrer la sienne. Leurs langues se rejoignent, jouent ensemble pour un baiser des plus fougueux mais surtout, plein d’excitation.

Lui est un peu timide. Il n’a pas connu de femmes autre que la sienne depuis 20 ans. Mais très vite, il retrouve ses réflexes. Il passe sa main dans son chemisier ouvert. Il découvre ses sous-vêtements noirs et surtout….ses seins.

Il glisse sa main sous son soutien-gorge et caresse ses seins, ses tétons durs. Il défait les autres boutons. Elle se laisse faire. Il lui caresse les cuisses, glisse sa main et caresse délicatement sa chatte à travers son shorty. Il la sent humide et ça le rend fou. Il est excité comme il y a bien longtemps qu’il ne l’a pas été.

Elle n’en peut plus non plus. Elle lui demande de se lever. Elle déboutonne son pantalon qui tombe à ses pieds. Elle descend son boxer et gémit en voyant sa queue dure qui n’attend qu’une chose : se faire sucer.

Elle embrasse ses boules tout en le branlant. Elle le regarde, lèche son gland, le suce puis met sa bite tout entière dans sa bouche. Il lui tient les cheveux, gémit, il prend son pied. Mais elle lui dit qu’elle veut plus.

Il s’assoit sur le canapé, elle se déshabille devant lui. Elle lui offre une vue sur son corps parfait. Elle se met à califourchon sur lui, prend sa bite pendant qu’il lèche ses tétons, se caresse le clito avec et elle l’enfonce dans sa chatte humide.

Elle le baise encore et encore, elle l’embrasse comme une chienne, ils gémissent ensemble, prennent leur pied. Elle aime faire glisser sa chatte sur sa queue en feu. Puis elle se lève, se met à 4 pattes, tête face au dossier du canapé, cuisses écartées.

Il n’en revient pas. Il est derrière elle et regarde ce cul bien ferme s’offrir à lui. Il le caresse avec ses mains mais également avec sa bite. Il ne sait pas pourquoi mais il a envie de la sodomiser, chose que sa femme n’a jamais voulu.

Il ne va cependant pas oser. Il enfonce donc sa bite dans sa chatte, la prend comme s’il n’avait pas baiser depuis 10 ans, avec force et excitation. Il se penche de temps en temps pour regarder ses seins qui pendent dans le vide.

Elle se redresse, ils s’embrassent, leurs langues en dehors de leurs bouches, il caresse ses seins, glisse vers son clito qu’il effleure. Elle se penche en avant avec un « fais-moi jouir ».

Ses hanches claquent de plus en plus fort contre ses fesses, les gémissements ressemblent plus à des petits cris, ils se parlent, prennent leurs pieds jusqu’à ce qu’ils jouissent tous les deux, à quelques secondes d’intervalle. Il continue de la prendre encore un peu pour faire durer le plaisir et elle aime ça.

Il sort sa bite de sa chatte, il n’en revient pas de ce qui s’est passé, du plaisir (oublié) qu’il a pris et qu’il lui a donné. Il s’assoit sur le canapé, elle se love contre lui, et ils profitent de cet instant main dans la main. Ils vont baiser toute la nuit, encore et encore car grâce à elle, il redécouvre le plaisir de baiser ou de faire l’amour et pour le coup, oublie l’adultère de sa femme.

Vous imagineriez comment la suite mes petits filous ? Ils se disent que c’était juste un plan cul ou le début d’une belle histoire qui a commencé sur fond d’adultère ? Dites-le-moi en commentaires ou sur mes réseaux sociaux ;).

Lily


Dis moi ce que tu as pensé de tout ça....
J'attends ton commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

  1. Mon idée : elle va le défendre bec et ongles afin d'obtenir un divorce pour faute-adultère-tout en cachant leur liaison qui va continuer, bien sûr, mais en secret. L'avocate sera brillante et, motivée par les tendres sentiments qu'elle éprouve pour son amant client, elle réussira à ce que son amant garde la maison à laquelle il tenait. Quant à son amant il gardera son travail et son patron, devant faire un choix décidera de le garder lui et de licencier son rival…..

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Poursuivez votre lecture avec quelques anecdotes coquines croustillantes...

Plaisir solo avec un plug et un oeuf vibrant…
L’acteur de ce récit, c’est toi….
Le sexe au boulot ? Des fois oui…
Prendre son pied en solo en matant une sexcam….
L’impact du cyberharcèlement dans les rencontres en ligne et comment vous protéger
Comment fixer et gérer les limites numériques dans les relations en ligne ?
Premiers rendez-vous sécurisés : comment protéger vos arrières avant de rencontrer quelqu’un d’un site de rencontres
Confidentialité des données dans les rencontres en ligne : comment protéger vos informations personnelles ?
Naviguer en sécurité sur les sites de rencontres en ligne : 10 conseils pratiques qui peuvent vous sauver la vie
Catfishing : comprendre et éviter la tromperie en ligne
Un hôtel, un inconnu….moi..
J’ai envie d’être sensuelle ce soir….