Une fellation pour gentleman : tout est dans la beauté du geste !

Messieurs, je ne crois pas me tromper en établissant ici que vous aimez qu’on glisse votre membre tendu entre nos lèvres, contre notre langue, entre nos doigts, et qu’on joue longuement avec lui… 

J’ai envie cette fois de vous raconter celle qui, de toutes mes anecdotes, est ma fellation préférée. Rien que ça… et messieurs sachez que vous aussi, par un simple geste, vous pouvez faire en sorte que votre conquête soit marquée à vie par la fellation qu’elle vous fera !

Cela tient à un détail, laissez-moi vous le raconter…

Nous sommes en plein été, et avec l’homme que je fréquente à cette époque, nous prenons l’apéritif sur la terrasse en bois d’une petite propriété à l’écart de la ville, sans voisin ni vis-à-vis. Nous buvons du vin et dégustons quelques tapas, tout en nous dégustant des yeux. Nous nous connaissons depuis quelques jours seulement ; autant vous dire, donc, que le désir est à son comble, et que les quelques heures qui séparent chacun de nos ébats nous semblent interminables. Nous pourrions littéralement faire l’amour toute la journée, et toute la nuit, pour mieux recommencer le jour d’après…

Mais ce soir nous faisons une petite pause pour dîner.

Tout est délicieux et le vin, bien entendu, nous invite à la légèreté. Dans cette phase où monte le désir, j’adore l’accompagner en mimant les gestes à venir : j’attrape une large fraise, ferme et juteuse, que je porte à ma bouche et que je grignote du bout des lèvres. Je m’amuse à la lécher et à laisser son jus imprégner mes lèvres, que je titille du bout de ma langue.

Portée par le désir je m’approche de l’homme ; il se lève et m’embrasse, mais je commence déjà à défaire doucement sa ceinture, tout en glissant fermement mes doigts sur lui, entre ses jambes et entre ses fesses. Rapidement il est nu face à moi, sa queue offerte et tendue vers ma bouche. Je la regarde avec envie et je salive déjà à l’idée de le prendre en bouche… 

Il est debout face à moi tandis que je m’agenouille pour pouvoir le prendre pleinement entre mes lèvres.

C’est à cet instant que le gentleman, généreux et bien inspiré, glisse son pull entre le bois de la terrasse et mes petits genoux délicats. Dans un sourire enthousiaste je note le geste, et fais fondre ma langue sur sa queue douce et dure à la fois.

Je me régale de son goût, de sa texture, de tous ses mouvements. Confortablement agenouillée sur le moelleux de son pull, je suis toute à lui : pendant de longues minutes je joue avec mes lèvres, les pressant fermement autour de sa queue, jouant avec mes doigts, glissant le bout de ma langue tout le long de sa verge, avant de le prendre à pleine bouche à nouveau, l’enserrant de mes lèvres…

Il finit par m’attraper et me relever pour…

Me basculer sur la table et me prendre par l’arrière. Nos cris se perdent dans les champs alentours, nous avons la sensation d’être seuls au monde tandis que nos orgasmes se rencontrent dans la nuit. 

La meilleure fellation c’est celle qu’on fait avec passion et, messieurs, voici le meilleur moyen de nous y encourager : rendez-nous cela aussi confortable que possible. Rien de mieux qu’un pull entre nos genoux et le sol pour vous offrir notre générosité et notre enthousiasme…


Vous devriez vous régaler avec ces articles...